Back to school : faire un échange en Corée – L’Édito de Matcha [Septembre 2017]

Edito Septembre 2017

여러분 안녕! Septembre, déjà la rentrée ! En Corée aussi, les étudiants retournent sur les bancs de la fac.

Ce qui me rappelle mon échange en Corée que j’ai a-do-ré ! Je vous en parlais rapidement dans mon article sur les différents moyens d’étudier là-bas que je vous invite vivement à lire si vous êtes intéressés par le sujet !

Mon édito de ce moi-ci arrive un peu en retard mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Je profite donc de cette saison de rentrée pour vous parler de mon expérience un peu plus en détail ! Pour ceux qui aiment les témoignages 😉

Pourquoi faire un échange en Corée ?

Remontons un peu le temps. 2013, j’intègre mon école de commerce et on commence tout de suite à me parler des possibilités d’échange académique (pas universitaire car mon école n’était pas une fac, hein !) pour le semestre suivant. Croyez-moi, ça passe vite. J’ai du prendre ma décision et faire une liste d’universités en quelques jours, préparer et envoyer mon dossier en moins d’un mois…

Et si j’hésitais au départ à partir au Japon, j’ai rapidement changé d’avis pour la Corée. Mon choix n’était pas très logique sachant que je sortais d’une LEA Anglais Japonais. Je ne vous cache pas que je me débrouillais pas mal en Japonais, avant ! Le département international de mon école m’encourageait vivement à partir au Japon car trop peu d’étudiants de mon école avaient la chance d’y aller, faute d’un niveau de langue suffisant.

Et pourtant… mon choix s’est porté sur la Corée car j’en avais entendu tellement de bien par mes amis qui y avaient voyagé. Et les quelques Coréens que j’avais rencontré en France étaient adorables. Le coût de la vie y est aussi moins cher donc quitte à partir loin… autant en avoir pour mon argent et profiter du pays !

Les préparatifs

Un départ, ça se prépare ! Après que mon école ait validé mon choix pour l’université de Sungkyunkwan, elle lui a envoyé mon dossier. S’ensuivit la validation de sa part, puis l’envoi de documents pour mon inscription, la demande et le paiement pour mon logement, la demande de visa…

→ Petit conseil pour vous inscrire aux cours

Le choix se fait en ligne. Si les inscriptions ouvrent à 10h, heure coréenne, mais vous pensez que vous lever à 8h en France fera l’affaire ? Grossière erreur, chers lecteurs ! Ne faites pas comme moi et tenez compte du décalage horaire ! Quand ils s’inscrivent aux cours, les Coréens sont au taquet ! En quelques minutes, c’est normalement bouclé. Et pour cause : certains cours et professeurs sont plus populaires que d’autres. Certaines personnes attendent le semestre suivant pour avoir l’opportunité de s’inscrire au cours de leur choix. En résumé : soyez devant votre ordinateur à 2h du matin et tenez-vous prêts ! Il n’y a pas d’heure pour les braves !

Old campus SKKU
Un des points forts de Sungkyunkwan : son vieux campus !

Nouveau campus, nouveaux cours !

Les campus universitaires coréens sont des campus à l’américaine ! Salles et terrains de sport, convenience stores, coiffeurs, fleuristes, etc. De vraies petites villes dans la ville !

L’université de Sungkyunkwan, pour sa part, est divisée en 2 campus. Le campus historique, où j’étais, est à Séoul et le second, spécialisé dans les sciences, se trouve à Suwon. Le campus de Séoul est plus petit que la majorité des campus coréens mais pour nous, français, il est déjà très grand ! Il est aussi idéalement situé et si vous aimez le théâtre, les sorties et les promenades dans des lieux historiques (et idylliques), ce quartier est fait pour vous ! Il reste encore aujourd’hui un des mes préférés. A bon entendeur 😉

Le quotidien d’un étudiant en échange

Un conseil : ne surchargez pas votre emploi du temps. J’avais pris 2 cours de civilisation/culture destinés aux étrangers, 1 cours de coréen et 2 cours de business et j’avais déjà pas mal de devoirs. Préparez-vous à une charge de travail assez sérieuse. Les travaux de groupe sont monnaie courante et il y en a toutes les semaines pour certaines matières ! Il faut donc réussir à organiser son temps en prenant du temps pour les cours et les loisirs. Ce serait dommage de ne pas profiter !

« Le défi, c’est de trouver un équilibre entre les cours et les loisirs et les sorties ».

Les VRAIS avantages d’être étudiant en échange

Parce qu’on sait tous que les études ne représentent qu’une infime partie de cette expérience à l’étranger !

Il y a tant de choses à dire que je ne sais par où commencer. C’est un peu la même chose pour tout étudiant Erasmus ou en échange. Mais la Corée se situant à l’autre bout du monde, on est certainement dépaysé par rapport à d’autres destinations.

Les possibilités de visites touristiques sont tellement nombreuses qu’elles permettront d’occuper de nombreux weekends. La découverte d’une nouvelle culture, de nouveaux plats ou la rencontre de nouveaux amis (locaux, étrangers ou même français) font partie des expériences plus plus enrichissantes que j’ai vécu.

Aussi, on ne parle pas d’échange à l’étranger sans parler des sorties. Si vous aimez vous amuser, vous serez servis en Corée. On ne s’ennuie JAMAIS ! Ce ne sont pas les bars (très animés) qui manquent. Sans parler des noreabang (노래방 karaokés), des salles de jeux (console, arcade, jeux de société, etc.), des clubs, des coffee shops, des performances de busking, des boutiques et de tout le reste !

Vous qui lisez ces lignes, si vous hésitiez à partir en échange en Corée, j’espère que je vous ai motivé ! Peut-être que j’aurai fait ressurgir quelques souvenirs aux anciens étudiants en Corée ! Et pour les autres qui seraient simplement intéressés par des études en Corée, je vous invite à lire mon article sur le sujet ici. Il y a aussi un article sur comment partir travailler en Corée juste là !

Quoi de neuf en septembre ?

Encore une petite flopée concerts arrive ce mois-ci. Il y a bien entendu le très attendu G-Dragon le 28 septembre et Drug Restaurant le 21 septembre. Mocha et moi irons y faire un tour !

Côté événements, vous pourrez retrouver le tout premier salon dédié à la K-beauty le 22 septembre. Quand au 30 septembre, vous pourrez assister au Festival Coréen du 15ème arrondissement à Paris (on y va aussi). N’oubliez pas nos réseaux sociaux, notamment Instagram car on y poste du contenu exclusif, notamment lorsqu’on participe à des événements. C’est notre manière de tout partager avec vous !

Je vous invite à consulter régulièrement le site du centre culturel coréen pour vous tenir informés des événements relatifs à la culture coréenne. Il n’y en a pas seulement sur Paris alors restez attentifs !

Et sur le blog ?

Vous pourrez encore retrouver une nouvelle page de la rubrique « Mon premier… » de Chai Latte où on vous raconte notre premier contact avec la culture coréenne. Je tiens aussi à partager une nouvelle recette avec vous ! Et bien entendu, on vous fera un petit compte rendu des événements où nous nous rendrons 😉

Et vous, que faîtes vous en Septembre ? Vous avez aussi des choses à partager à propos des études en Corée ?

Rendez-vous le mois prochain pour un nouvel édito !

Rendez-vous sur Hellocoton !

UX / UI Designer et addict au Matcha Latte.
Ce que j’aime de la culture coréenne ? Entre la cuisine ♥, la langue ou les dramas… la liste est longue ! Après deux séjours au pays du matin frais, je partage avec vous mes impressions sur ce qui touche à ce pays~

Vous reprendrez bien un café ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *