Les dramas coréens sur Netflix – L’Édito de Matcha [Septembre 2018]

여러분 안녕! Des amateurs de k-dramas parmi-vous ? Vous avez Netflix ? Les vacances sont finies pour beaucoup et avec elles, le retour des bonnes vieilles habitudes à la maison. Et qui dit chiller à la maison, dit séries… et dramas !

Récemment, je faisais un tour sur Netflix dans la catégorie séries asiatiques pour regarder l’excellent Mr.Sunshine qui est en cours de diffusion et dont tout le monde parle. J’ai été agréablement surprise de voir que l’offre de dramas disponibles sur la plateforme augmente au fils des mois. On y retrouve des dramas coréens, japonais ou encore taïwanais… L’avantage est qu’il y a des classiques comme des titres assez nouveaux donc il y en a pour tous les goûts ! Mes recommendations sont en fin d’article, promis 😉

Netflix asia
Le catalogue de série asiatiques sur Netflix s’enrichit progressivement

Je tiens à préciser que cet article est mon opinion personnelle et qu’il n’est pas sponsorisé (par Netflix nldr). 

Le passé sans Viki et Netflix

Je n’en parle pas souvent, mais j’ai été une fervente spectatrice de dramas lorsque j’étais étudiante. J’ai commencé avec les dramas japonais et ai bifurqué vers les dramas coréens un peu plus tard. J’ai essayé de regarder quelques dramas taïwanais mais, cela reste mon avis personnel, je les ai tous trouvés surjoués. Ce n’est donc pas faute d’avoir essayé d’en découvrir car certains synopsis me tentaient pourtant beaucoup .

J’étais tellement passionnée par les dramas que j’étais devenue presque incollable sur le sujet. Pour vous dire, je connaissais tous les acteurs en vogue, les dramas dans lesquels ils avaient joué et j’écoutais aussi quelques OST. J’aurais peut-être pu ouvrir un blog drama avec du recul !

Aujourd’hui, j’en regarde beaucoup moins et j’en commence seulement lorsque l’histoire me tente vraiment. Disons aussi que j’aime en regarder lorsque la Corée me manque !

Regarder des dramas, un vrai combat

En 2009, j’ai découvert les dramas japonais sous les recommendations d’amies et j’ai donc débuté avec Hana Yori Dango. J’ai tellement accroché que quelques temps plus tard, mon premier drama coréen a été son équivalent coréen : Boys Over Flowers.

A l’époque, trouver des dramas en bonne qualité et sous-titrés rapidement, ce n’était pas forcément facile. On dépendait du travail bénévole des fansubs (que je remercierai toujours infiniment) pour télécharger des épisodes en bonne qualité. Téléchargement qui lui-même prenait beaucoup de temps car internet n’était pas aussi rapide qu’aujourd’hui, surtout à la campagne. Et si vraiment j’étais pressée, j’allais sur des plateformes de streaming telles que feu DramaCrazy (paix à son âme) pour les regarder avec des sous-titres en anglais et en basse qualité. Bien pratique ce DramaCrazy.

Vous l’aurez compris, regarder des dramas, c’était une épreuve de volonté. Vous vous reconnaîtrez aussi peut être en lisant ces lignes !

Les premiers pas du streaming de dramas payant

On a vu le site DramaPassion ouvrir et proposer des dramas sous-titrés en Français sur leur plateforme de streaming payante. Honnêtement, je n’ai jamais testé leur service, seulement la version gratuite que je ne trouvais pas terrible par rapport aux sites gratuits en Anglais.

J’ai préféré Viki lorsque je l’ai découverte. L’offre a évolué au fil des années pour devenir plus restrictive et inciter les internautes à passer à la formule payante (qui en soi n’est pas bien chère), mais je suis toujours restée sur la version gratuite. Si on supporte les pubs, on s’en sort. Aujourd’hui il y a même les doubles sous-titres en VO + traduction, ce qui est vraiment ludique lorsqu’on apprend une langue.

Cependant, ces deux plateformes s’adressent toujours à un public de niche, déjà averti.

Netflix, un large catalogue tout public

Netflix a l’avantage de regrouper beaucoup de genres et d’origines différentes. Pour un prix mensuel raisonnable, on peut partager son compte avec d’autres personnes, ce qui réduit les frais si on les partage (ceux qui squattent le compte de quelqu’un, vous êtes vraiment chanceux). Le fait que Netflix soit la plateforme de VOD la plus populaire n’est pas anodin. En plus d’être pratique, elle propose beaucoup de contenu dont certains qui lui sont exclusifs. Vous voulez voir la dernière série à la mode ? Allez sur Netflix.

Venons-en aux dramas. Pour les dramavores, l’offre est assez limitée, certes. Moi-même qui en regarde de moins en moins, j’ai déjà vu une bonne partie des k-dramas de la plateforme. Point positif, la sélection est vraiment pas mal ! De la qualité, je vous dis 🙂

Un outil de diffusion de la Hallyu

Pourquoi je trouve ça bien ? Parce que les personnes qui errent sur Netflix et les curieux qui cherchent un truc nouveau à regarder peuvent tomber sur un drama. Comme il semble que pas mal d’entre-eux soient de bons dramas et qu’il y en ait de tous les genres, il est probable que la qualité en épate plus d’un. Comme pour nous, les dramavores plus anciens, lorsqu’on est tombés dans la marmite.

Avec Netflix, l’accès du grand public aux dramas est décuplé. Récemment, je discutais avec une fille qui n’est pas du tout k-addict ou dramavore qui m’a raconté qu’elle avait regardé une mini série coréenne de 30 min sur Netflix (indice : L des Infinite joue dedans). Elle l’a bien aimé et elle la regardait dans le métro pour son côté rapide, léger et pratique. Peut être qu’elle en regardera d’autres !

10 dramas coréens sur Netflix à retenir

Voici une petite sélection personnelle pour commencer si vous venez d’arriver à Dramaland ou si vous êtes simplement en recherche d’inspiration.

Image associée

  • In Need of Romance 3 – Plus connu sous le nom I Need Romance 3, pas besoin d’avoir vu les 1 et 2 du même nom, les 3 saisons n’ont rien à voir.

Image associée

  • A Korean Odyssey (Hwayugi) – Quand les signes du zodiaque chinois sont des divinités qui vivent parmi les hommes.

Image associée

  • Bridal Mask – Parce qu’un super héros des années 20, c’est aussi un agent double en uniforme de policier le jour et en hanbok la nuit.

Image associée

  • Healer – Voilà enfin un coursier qui sait faire le sale boulot. On plussoie sa team de choc et les cascades sympathiques. N’essayez pas ceci à la maison, les enfants.

Image associée

  • Nice Guy – La vengeance a un goût amer. Dans la vie, il faut faire des choix. On ne le répètera jamais assez.

Image associée

  • Misaeng – L’adaptation du célèbre manhwa. La vraie vie (pas facile) des stagiaires en Corée.

Résultat de recherche d'images pour "misaeng"

  • Full House – pour le côté kitch, ce drama date et parfois, tout ce qu’on demande c’est une comédie un brin niaise.

Image associée

  • Oh My Venus – Pour celles qui rêvent de sortir avec leur coach de sport, ça motive à aller faire de l’exercice.

Image associée

  • Et bien sûr Mr Sunshine – Le retour du début du XXème siècle dans une Corée pré-invasion japonaise. Un américain d’origine coréenne retourne dans son pays natal en tant que soldat en mission. J’y reviendrai en suite d’article.

Image associée

Et pour ceux qui pensent toujours que Good Doctor est une série 100% américaine (merci TF1), sachez que cette série est une reprise du drama coréen du même nom. Il est disponible sur Netflix et l’acteur principal, Joo Won (qui joue aussi dans Bridal Mask <3), est incroyable. Notez que je ne dévalorise pas Freddie Highmore qui est aussi un excellent acteur et que je suis curieuse de voir dans le rôle.

Résultat de recherche d'images pour "good doctor korean drama poster"

Des bijoux audiovisuels de qualité

Tout cela pour vous dire que même les Etats Unis commencent à reconnaître la qualité des dramas coréens. Sans parler de la cinématographie qui s’améliore d’année en année, on retrouve régulièrement des perles de scénarios et on découvre de bons acteurs.

Pour revenir sur Mr. Sunshine, la cinématographie est impressionnante, on se croirait parfois dans un film. Les plans, les angles, les couleurs. Tout est soigneusement étudié et c’est un véritable plaisir de regarder ce drama pour son esthétique en plus de suivre l’histoire. Certaines scènes ont une composition tellement bien étudiée que si on les met sur pause, on aura l’impression d’admirer une photographie de pro.

Résultat de recherche d'images pour "mr sunshine drama"

Cependant, la perfection n’existant pas en ce monde, j’émettrai un petit bémol. Mon seul grand regret en ce qui concerne les k-dramas, c’est que beaucoup sont diffusés alors que le tournage des épisodes suivants n’est pas terminé. Il arrive alors que les réalisateurs et les scénaristes se laissent influencer par l’opinion du public et cela nuit à la qualité de l’histoire… surtout vers le final. Je souhaite à Mr Sunshine de ne pas tomber dans ce piège.

Rendez-vous tous les jeudi sur Netflix pour le savoir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un brin geek, un brin foodie et très addict au Matcha Latte.
Pourquoi bloguer sur la culture coréenne ? Entre la cuisine ♥, la langue ou les dramas… la liste est longue ! Après deux séjours au pays du matin frais, je partage avec vous mes impressions sur ce qui touche à ce pays~

Vous reprendrez bien un café ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *