Les JO d’hiver de PyeongChang 2018 – L’Édito de Matcha [Février 2018]

JO Pyeongchang Edito Matcha Fev 2018

여러분 안녕! Cela ne vous a probablement pas échappé, les JO d’hiver ont lieu en Corée du Sud à PyeongChang (평창) cette année du 9 au 25 février. L’occasion pour moi d’en parler dans ce nouvel édito.

PyeongChang, plus qu’une ville, une marque

PyeongChang, c’est cette ville coréenne dont la majorité d’entre-nous avons entendu parler seulement grâce aux JO. Vous avez peut-être fait comme ma sœur (et moi l’espace de 3 secondes), vous avez été confus entre PyeongYang (평양 la capitale de la Corée du Nord) et PyeongChang (평창). Rien à voir !

PyongChang est située dans la province du Gangwon-do (강원도) au Nord-Est de la Corée du Sud. Je vous avoue que je ne l’ai jamais visitée. Et je pense d’ailleurs que c’est loin d’être la destination prioritaire des touristes de passage en Corée. C’est là que les Jeux Olympiques d’hiver interviennent. Quel meilleur moyen pour promouvoir le tourisme dans la zone ? D’autant plus que les Coréens sont experts pour tout ce qui est marketing. Je me fais avoir trop souvent, j’en sais quelque chose.

https://i0.wp.com/korea.stripes.com/sites/korea.stripes.com/files/u164/1212_map2.jpg?resize=426%2C635&ssl=1

Etape 1 : La marque PyeongChang

Qui dit JO, dit branding. Et qui dit branding dit identité visuelle. Le choix s’est porté sur la combinaison d’éléments traditionnels avec des lignes épurées plus modernes.

Le hangul (한글 l’alphabet coréen) est mis en avant dans le logo qui pourrait pourtant paraître plus abstrait lorsqu’on ne le connaît pas. Soyons honnêtes, on dirait une sorte de temple grec à deux colonnes avec une étoile qui brille sur le côté. Mais il s’agit bien des lettres et qui symbolisent les initiales « P » et « Ch » de PyeongChang (평창).

Logo JO Pyeongchang 2018
Source : Wikipedia

Des éléments du hangul ont été aussi repris afin de créer des pictogrammes.

Design pictogrammes hangul
Source : www.architectureofthegames.net

Quant à la torche Olympique, elle a été pensée par rapport à la porcelaine blanche coréenne baekja (백자) de l’époque Joseon (조선).

olympic torch pyeongchang
Source : www.paralympic.org

Le ruban des médailles a été pour sa part réalisé en gapsa (갑사), un tissu coréen traditionnel. Les couleurs rappellent beaucoup celles utilisées pour les hanbok (한복), vous ne trouvez pas ?

Medailles
Source : www.ibsf.org

Bien entendu, n’oublions pas qu’on parle de l’Asie, le royaume du mignon donc des mascottes choupi ont été pensées pour l’occasion. Un tigre symbole de la Corée, Soohorang (수호랑) pour les jeux olympiques, ainsi qu’un ours asiatique, animal typique de la province du Gangwon-do, Bandabi (반다비) pour les paralympiques, .

Soohorang & Bandabi, mascottes
Source : www.korea.net

Etape 2 : Promouvoir les JO par la Hallyu

Petit rappel, la Hallyu (한류 littéralement la vague coréenne) est un terme qui désigne les différents aspects de la culture coréenne qui se diffusent dans le monde. La Corée l’utilise en tant que soft power pour renforcer son influence parmi les autres pays. C’est un peu comparable à l’American dream ou au Cool Japan qui sont deux pays qui ont fait rêver beaucoup de personnes grâce à leur contenu culturel.

La Hallyu étant très populaire, promouvoir les JO par son biais apparaît comme une évidence.

Les centres culturels coréens

Le centre culturel coréen de Paris a installé les deux mascottes des JO dans son hall d’entrée ainsi que quelques exemplaires de porcelaine blanche traditionnelle. Mais en s’aventurant un peu plus loin, on peut découvrir l’exposition « Webtoon, Spécial PyeongChang » qui nous invite à s’intéresser de plus près aux BD en ligne coréennes et plus particulièrement aux collaborations réalisées avec des auteurs/artistes afin de promouvoir ces JO d’hiver. Notre team s’est rendue au vernissage et on avait adoré. On vous la conseille si vous avez l’occasion de vous y rendre. C’est gratuit et elle dure jusqu’au 28 février !

Retour sur l’expo Webtoon spécial PyeongChang au @centreculturelcoreen . On s’est rendues au vernissage hier soir et on a adoré ! C’est une toute petite expo mais qui est très instructive pour découvrir l’univers des manhwas (bd coréennes) en ligne. . L’histoire du webtoon en Corée y est détaillée, et on découvre leur importance dans ce pays. Vous saviez que les Coréens lisent plus de webtoons que de manhwas papier ? Vous pourrez vous familiariser avec les différentes plateformes de webtoons et des tablettes permettent d’en lire sur place. Il y a toute une partie consacrée au JO de #PyeongChang avec des artworks et des manhwas sur les sports d’hiver. . L’expo se finit le 28 février. Dépêchez-vous d’aller la visiter si elle vous intéresse ! C’est gratuit ! . Et rdv aussi dans notre story Instagram pour revoir quelques images du vernissage !

Une publication partagée par Heol Café (@heolcafe) le

D’autres centres culturels coréens à travers le monde organisent des événements et des expositions. C’est le cas à Osaka avec le « Go! Go! To PyeongChang 2018 K-Festival » qui a eu lieu en novembre et qui mettait en lumière des cover dances de K-pop. Ou à New York avec l’exposition « Passsion. Connected. 100 X 100 » proposant des casques de sports d’hiver designés par une centaine d’artistes.

Toujours plus de goodies

Comme tout événement de cette ampleur, les goodies sont importants. Et vous ne devinerez jamais quel article viral s’est écoulé en premier. Un indice, j’avais posté une photo en rapport sur notre instagram récemment.

Et oui, ce sont bien les manteaux long padding estampillés JO de PyeongChang qui se sont retrouvés sold-out en 2 semaines ! Dans la panoplie des goodies, il y a pas mal d’accessoires d’hiver comme des gants qui forment un coeur rouge quand on croise les doigts. Parfait pour les coréens qui adorent faire des coeurs avec les doigts, leurs mains, leurs bras, etc. Sinon, on trouve aussi des objets plus classiques comme des sacs, des mugs… Ou plus originaux comme les mascottes en nanoblocks !

La K-pop en renfort, mais pas seulement

C’est bien connu, des nombreux artistes participent aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques. Pas sûr qu’elle soit aussi drôle que celle des JO de Londres en 2012 dont je me souviendrai toute ma vie (ah Mr. Bean <3), mais connaissant les coréens et leur sens du spectacle, on peut s’attendre à un beau show !

Ce vendredi 9 février, la chaîne France 2 diffusera la cérémonie d’ouverture à 12h. Et c’est notamment BolBBalgan4 (볼빨간 사춘기), un duo féminin qui monte en popularité, et Jeon Il Kwon (전인권), un artiste solo qui n’a rien à voir avec la K-pop, qui a ont été choisis pour l’occasion. La chanson de BolBBalgan4 a été choisie pour sa symbolique pacifique. Ce qui semble donc particulièrement crucial par les temps qui courent mais j’y reviendrai en fin d’édito.

La cérémonie de clôture (déjà sold out il semblerait) accueillera sur sa scène EXO (엑소) et CL (씨엘 / ex- 2NE1) ! Deux noms de la K-pop qu’on ne présente plus.  Elle sera quant à elle diffusée le 25 février à 12h (heure française). Tenez vous prêts !

La télévision s’y met aussi

Curieusement (ou pas), on remarque un regain d’intérêt pour les sujets sur la Corée dans les médias ces dernières semaines. On a eu droit à tellement de documentaires et de reportages sur la Corée du Sud et la Corée du Nord la semaine dernière sur les chaînes du groupe France Télévisions… Que si les français ne savent pas que les JO d’hiver se dérouleront en Corée du Sud, c’est qu’ils vivent dans un grotte !

Une trêve entre la Corée du Sud et la Corée du Nord

Une des grandes surprises de ces JO d’hiver, c’est la participation de la Corée du Nord à la compétition. Pour la première fois depuis quelques années, la communication a été rétablie entre le Nord et le Sud. Fait étonnant après les multiples essais de tirs de missiles effectués par la Corée du Nord ces derniers temps. Après quelques négociations, il a été décidé que les deux Corée participeraient à la cérémonie d’ouverture sous un seul drapeau. Celui de la Corée, tout simplement.

C’est peut être une coïncidence mais la paix se dit pyeonghwa (평화) en Coréen. Et c’est assez ressemblant avec PyeongChang (평창) et PyeongYang (평양), non ?

La paix le temps des JO ?

Une équipe de hockey sur glace féminine commune a été créée. C’est la première fois qu’une équipe commune est constituée depuis l’équipe de tennis de table de 1991 ! Si cette idée pacifique semble bonne sur le principe, elle ne fait pas l’unanimité auprès des sud-coréens. Certains pensent en effet que cela prive certaines athlètes sud-coréennes de participer alors qu’elles ont travaillé dur. Des internautes se posent même la question de savoir s’il est éthique pour le gouvernement de sacrifier les libertés individuelles au profit d’une réunification, ou du moins d’intérêts diplomatiques.

L'équipe réunifiée des deux Corée
L’équipe réunifiée des deux Corée. Source : www.pyeongchang2018.com

Dans tous les cas, l’équipe réunifiée de Corée a du pain sur la planche. Les termes techniques du hockey au Nord et au Sud sont différents, par exemple. Le Nord utilise du vocabulaire uniquement en Coréen alors que le Sud utilise des anglicismes. La collaboration va aussi devoir passer par une uniformisation de leur vocabulaires. L’équipe a déjà perdu son premier match amical contre la Suède 3-1.

Quoi de neuf en février ?

On a d’abord les jeux olympiques du 9 au 25 février. Il faudra attendre le mois prochain pour les jeux paralympiques qui se tiendront du 9 au 18 mars.

Février, c’est aussi le mois du nouvel an lunaire en Asie. En Corée, on l’appelle Seollal (설날). Cette année sera l’année du Chien et elle commencera le 16 février. Comme pour Chuseok (추석), les Coréens ont quelques congés pour le fêter en famille. Les vacances tombent du 15 au 17 février. Je n’ai pas vu d’événement sur Paris pour Seollal mais il y en a un à Nantes, à Bordeaux, ou encore à Rennes, par exemple ! Nous les parisiens, nous pourront toujours nous rendre au défilé asiatique du nouvel an du 13ème arrondissement qui est toujours très festif ! Et les plus gourmets pourront s’octroyer un repas gastronomique au restaurant Bap-Sain !

En ce qui concerne le blog, on a des articles en préparation pour vous donc restez connectés ! Je ne vous en dit pas plus 😉

Et vous, vous avez remarqué ce regain d’intérêt pour la Corée à l’approche des JO ?

Références

KOREA magazine, édition de Janvier 2018

Centre Culturel Coréen

Office du Tourisme de Corée

Nautiljon

Rendez-vous sur Hellocoton !

UX / UI Designer et addict au Matcha Latte.
Ce que j’aime de la culture coréenne ? Entre la cuisine ♥, la langue ou les dramas… la liste est longue ! Après deux séjours au pays du matin frais, je partage avec vous mes impressions sur ce qui touche à ce pays~

Vous reprendrez bien un café ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *