Adieu Jonghyun, un artiste parti trop tôt

Adieu jonghyun

De retour en cette fin d’année pour vous parler d’un sujet qui a beaucoup touché la Corée et plus largement, les amateurs de K-pop. Le décès de Jonghyun, leader vocal du groupe SHINee, n’est pas passé inaperçu ce mois-ci. Le chanteur s’est suicidé au monoxyde de carbone lundi 18 décembre. Une nouvelle inattendue à l’approche de Noël qui a dévasté de nombreux fans en plus de ses proches…

J’aimerais en parler un peu avec vous car c’est un sujet qui me touche beaucoup. D’une part parce que je suis une Shawol (fan de SHINee) de longue date, d’autre part parce que la détresse dans laquelle se trouvait Jonghyun ma rendue extrêmement triste. Son suicide aurait pu être évité… J’y reviendrai au cours de cet article.


Un artiste parti trop tôt

Il était presque devenu la voix de SHINee. Lorsque j’écoute leurs chansons, j’ai du mal à imaginer ce que deviendra le groupe sans lui. Son timbre de voix domine leurs chansons. Je l’associe même presque à la « patte SHINee ». Cette petite touche qui rend le groupe reconnaissable parmi tant d’autres (groupes de K-pop).

Il était un véritable musicien. Jonghyun était l’une des rares idoles du monde de la K-pop à composer lui même des morceaux. En plus d’avoir écrit lui même pour SHINee, il avait collaboré avec de nombreux artistes. Pour en lister quelques-uns: Lee Hi, EXO, IU, Lim Kim… Il avait même fait un duo avec Jung Joon Young avec qui il était ami. L’association de leurs voix dans chanson est très émouvante !

Il se battait pour les droits des minorités sexuelles en Corée, notamment en 2013 lorsqu’il avait soutenu un étudiant appartenant à la communauté LGBT. Jonghyun affirmait que pour lui, être différent n’était pas quelque chose de mal. Il faut savoir qu’il est très mal vu de ne pas être hétérosexuel dans ce pays. Les personnes concernées se cachent sous peur d’être exclu de la société. Ayant vécu quelques temps dans ce pays (que j’adore malgré tout), j’ai pu constater une société mue dans le conformisme et le culte de l’apparence. Un héritage plus ou moins direct du confucianisme de l’époque Joseon… Plutôt moyenâgeux comme concept, non ?

La pression du monde de la K-pop mais pas que…

Beaucoup ont fait un lien direct entre son décès et les contrats « esclavagistes » qui liaient les idols à leurs agences, et particulièrement la SM Entertainment mais je ne pense pas que ce soit la seule raison qui l’ait poussé à l’acte.

jonghyun portrait

Dans sa lettre d’adieu à son amie Nine9 du groupe Dear Cloud, Jonghyun écrivait qu’il se détestait, qu’il se sentait seul. Il évoque le fait que personne ne remarquait son état. On lui disait que sa personnalité était naturellement mélancolique et qu’il n’y avait rien à faire. Il se sentait faible, pensait que personne ne pouvait être aussi blessé que lui. Que son psychologue lui affirmait qu’il avait mal choisi sa voie et qu’il n’aurait pas du choisir la voie de la célébrité. Pourtant, c’est sa passion de la musique qui l’a mené là où il était avant qu’il nous quitte. Il a écrit qu’il voulait simplement qu’on lui dise qu’il avait bossé dur, qu’il avait bien travaillé et que c’était une bonne chose qu’il soit arrivé aussi loin dans sa vie.

Quel genre de docteur fatalise la condition psychique de son patient ? Son métier est pourtant de guider son patient vers la guérison. Car la dépression n’est pas un état dans lequel on se met soi-même. C’est une maladie. Et c’est là où j’aimerais faire un lien avec ce dont je vous parlais plus haut. La dépression n’est pas conforme à ce que la société coréenne attend des gens. Elle est considérée comme une différence et ils refusent parfois de la reconnaître…

La dépression, une maladie pas si invisible que ça

La dépression est une véritable maladie. Plus de personnes qu’on ne le croit sont passées par une phase de dépression au moins une fois dans leur vie. Moi-même j’y ai malheureusement eu droit aussi. Et c’est aussi pour cela que la condition de Jonghyun me touche. Il est très difficile de sortir de cet état sans aide extérieure. On se dit parfois qu’il y a de l’espoir si on cherche à changer et que l’on travaille dur. On peut y arriver. Je m’en suis notamment sortie comme ça. Mais Jonghyun avait déjà tant travaillé qu’il se trouvait déjà presque au sommet de sa carrière. Pour une idole de K-pop qui a passé toute sa vie à travailler, je vous laisse imaginer le désarroi… il ne voyait probablement pas quoi faire de plus.

Pourtant, il avait clairement exprimé sa dépression au travers d’un tatouage qui était apparu comme anodin jusqu’à annonce de son suicide. Un chien noir avec les mots : « J’ai un chien noir. Si tu le touches, tu te feras mordre ». Les chiens noirs sont associés à la dépression et ont été popularisés par Winston Churchill qui l’utilisait pour parler de sa propre dépression. Son tatoueur, a d’ailleurs révélé que Jonghyun avait prévu de se faire tatouer prochainement le mot « BYE ». Des signes de son mal être évident qui n’avaient pas été détectés… Sachez aussi qu’un tatouage peut être libérateur pour certains, mais permet d’ancrer son mal être chez d’autres…

Une publication partagée par @jonghyun.948 le

Lutter contre la dépression

Une autre chose très importante lorsque vous êtes déprimé, c’est de rester bien entouré et soutenu. Il y a différents types de personnes déprimées. Pour certaines, il sera évident qu’elles le sont parce que leur caractère va changer du tout au tout. D’autres garderont leur mal être au plus profond d’elles mêmes et montreront un visage heureux au monde. Et c’est pour ce dernier type que la dépression sera la plus vicieuse.

jonghyun selfie

Si vous faites partie de ce type de personne, je vous invite à vous forcer à sortir, à rencontrer des amis ou de nouvelles personnes. Essayez d’en parler à des personnes en qui vous avez confiance. Ce une sont pas forcément les plus proches de vous qui arriveront à vous comprendre cependant, soyez prudents. Essayez aussi de découvrir de nouvelles choses, de tester de nouveaux hobbies, ou de visiter de nouveaux endroits. Evitez de rester enfermés dans votre routine. Ce n’est pas facile car la tentation de rester seule est grande, mais briser votre solitude et votre ennui est essentiel.

Si vous connaissez quelqu’un qui est déprimé, essayez de faire preuve d’empathie. Ecoutez cette personne parler et encouragez-la en retour. Essayez de la comprendre, d’identifier son problème et de lui expliquer tous les bons points de sa vie et de ce qui l’attend à l’avenir. Impliquez-la dans des activités communes par exemple. Faites-lui des compliments. Encouragez-la. Et si sa dépression est trop sévère, expliquez-lui pourquoi aller voir un psychologue sera positif pour elle. Ne lui dites surtout pas que sa dépression la rend anormale. Ne faites jamais une personne déprimée se sentir différente ou exclue. La soutenir sera l’un des facteurs qui la guideront vers la guérison. Réapprenez-lui à voir la beauté dans chaque petite chose de la vie…

Les réactions en Corée

Les membres de SHINee

Key et Onew ont partagé des messages à l’attention de Jonghyun. Key a écrit une lettre manuscrite suite à ses funérailles où il exprime son amour pour Jonghyun. Onew, quant à lui, a partagé un fond noir sur Instagram avec laquelle il a posté : « Qui tu es ou ce que tu fais importe peu. Rappelle-toi juste d’une chose. Quelqu’un t’aime plus que toi-même. Je te soutiendrai. Je t’aime ».

farewell

Les autres célébrités / médias

D’autres célébrités ont partagé leur peine d’avoir perdu un collègue. La chanteuse BoA, par exemple, se blâme de n’avoir toujours parlé que de travail avec lui, plutôt que de se demander à chacun comment ils allaient. Elle salue un artiste qui a créé de magnifiques musiques et qui resteront dans les mémoires de beaucoup. Leeteuk (Super Junior) regrette quand à lui de ne pas avoir su tendre la main à son ami. Lui même affirme avoir souffert de dépression pendant l’armée, où les gens le voyaient comme un crâneur. Ce qui rendait sa vie encore plus difficile.

Eunji (Apink) a interpellé l’industrie du divertissement en Corée à se focaliser sur le mental de ses collègues. Elle est effrayée par le fait que beaucoup d’entre-eux s’identifient aux derniers mots laissés par Jonghyun dans sa lettre.

Une information diffusée jusqu’en France

Même la presse française en a parlé (en vrai ils ont tous repris à leur manière le même article de l’AFP), suscitant les réactions de ses fans et des personnes qui ignoraient qui il était. Ces dernières étaient d’ailleurs mitigées, allant de ceux qui déploraient le suicide d’un jeune homme à d’autres qui étalaient leur indifférence et réclamaient de la « vraie » information.

Sachez que toute information est bonne à prendre, qu’elle vous intéresse, vous concerne ou pas, cela permet au moins d’étayer sa culture générale. De plus, le décès d’une personne que beaucoup aimaient et qui a donné du bonheur à beaucoup d’autres êtres humains sur cette Terre n’est pas quelque chose dont il est normal de se moquer. D’autant plus lorsque cette personne qui a donné tant de joie à d’autres a fini par mettre fin à ses jours car lui-même se sentait malheureux. Je comprends qu’il puisse être surprenant de voir autant de réactions sur le suicide d’une célébrité que l’on ne connait pas. Mais cela ne doit pas mener à des critiques ignares…

Dans notre pays, il s’agissait surtout de souligner le fait qu’une jeune célébrité de 27 ans a quitté ce monde d’une manière bien triste. Et que beaucoup de personnes sont affectées par son décès. Certains ont aussi souligné le fait que Jonghyun rejoignait le tristement célèbre « club des 27 ». Soit l’âge auquel sont morts des artistes comme Amy Winehouse, Jimmy Hendricks ou encore Kurt Cobain. Un âge maudit…

Mon adieu personnel à Jonghyun

SHINee, c’est un des groupes qui m’a accompagné à ne nombreux moments. En voiture, à la fac, avec les amies, au Music Bank à Paris… J’ai beaucoup de bons souvenirs liés directement ou indirectement à SHINee. J’ai même des goodies SHINee chez moi (je l’avoue) ! C’est un groupe qui m’a donné beaucoup de souvenirs heureux. Et même si j’écoute moins de K-pop qu’avant, SHINee reste l’un des seuls groupes dont je suis l’actualité et dont j’écoute toujours les nouvelles chansons. Leur style expérimental est différent des autres groupes de K-pop et les membres ont beaucoup de talent.

Jonghyun, en tant que leader vocal mais aussi compositeur de certains titres, était un pilier essentiel du groupe. Ses chansons solo étaient très belles et certaines reflétaient particulièrement sa personnalité. J’ai eu le coeur déchiré lorsque j’ai réécouté « The End of a Day » après sa mort. Cette chanson était un appel à l’aide. Il avait une personnalité sensible et douce qui ne pouvait nous faire que l’apprécier. Le fait qu’il ne soit plus parmi nous est une grande perte pour beaucoup. Il nous a déjà beaucoup donné, dommage que ce monde n’ait pas pu lui donner plus en retour. En espérant qu’il soit parti en laissant tous ses tracas sur Terre. Il nous a quitté pour un monde meilleur.

Tu as travaillé dur et tu as fait du beau travail. Merci pour tout.

Repose en paix Jonghyun.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un brin geek, un brin foodie et très addict au Matcha Latte.
Pourquoi bloguer sur la culture coréenne ? Entre la cuisine ♥, la langue ou les dramas… la liste est longue ! Après deux séjours au pays du matin frais, je partage avec vous mes impressions sur ce qui touche à ce pays~

Vous reprendrez bien un café ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *