Polémique Netflix pour le film « Okja » au Festival de Cannes, on en parle ?

film okja cannes

Netflix, une plateforme adéquate ou pas, c’est un débat qui se pose en ce moment et notamment pour le film « Okja » de Bong Joon-ho au Festival de Cannes qui faisait partie de la compétition pour la Palme d’or.

Pourquoi tant de polémiques ? Parce que le film a été co-financé par Netflix et que l’entreprise a décidé de rendre disponible le film uniquement sur sa plateforme dès le 28 juin 2017.

okja

Quand un film sort au cinéma en France il doit respecter une chronologie qui ne lui permet d’être sur les plateformes de streaming que 36 mois plus tard. Tout ça c’est un problème de sous-sous hein parce que Canal+ et d’autres chaînes TV veulent avoir les films en avance. Tout le monde semble reprocher à Netflix que le film ne sorte pas en salles (en France) ce qui entraîne une retombée financière sur les salles françaises (il y aurait un manque à gagner si le film remportait la palme d’or). Sauf QUE le président du jury a clairement dit qu’il n’envisageait ne pas décerner la palme à un film qui ne sortirait pas en salle (si c’est pas assez clair).

Face aux réactions des distributeurs qui veulent le film, Netflix propose de sortir le film en salles et en même temps sur sa plateforme. Mais cette demande a été bloquée par le CNC qui dit que ça va à l’encontre de la chronologie des médias, donc ils ont gentiment demandé à Netflix de diffuser leur film en salles et d’attendre 2020 pour le mettre sur leur plateforme en ligne. Mais non Netflix n’est pas bête à ce point, c’est pourquoi cet accord a été refusé et après tout ils ont bien le droit, c’est leur film, ils l’ont co-produit merdeuhhh.

Et franchement ces réactions sont quand même assez hypocrites car comme le dit Tilda Swinton « Soyons honnêtes, la plupart des films présents à Cannes ne sortent pas forcément en salles en France » alors pourquoi on reproche à Netflix de faire comme il veut ?

Bref le Festival  de Cannes a finalement cédé aux pressions et décidé que pour être dans la sélection officielle en compétition il faudrait sortir en salles en France ce qui exclut maintenant totalement Netflix à moins qu’il ne se plie à la chronologie des médias.

A savoir que Bong Joon-ho s’en fout que le film sorte ou pas en salles françaises vu qu’il sort en Corée en salles et puis dans d’autres pays comme l’Allemagne, et oui parce que le problème ne se pose que chez nous (l’exception culturelle française mes amis)… Mais là les droits de l’auteur sont respectés, l’auteur est rémunéré, alors le problème c’est juste que les distributeurs français veulent se faire des sous sur le film et qu’ils ne peuvent pas si Netflix refuse d’attendre 3 ans pour jouir des bénéfices de son produit.

Personnellement j’ai hâte de voir « Okja » que ce soit sur Netflix ou en salles, et si ça peut être un moyen de réagir plus rapidement à l’œuvre d’un cinéaste qu’on aime sans attendre 3 ans je trouve que c’est un excellent moyen de diffusion et de visibilité (de nombreux pays pourront découvrir la pâte de Bong Joon-ho à travers ce film dès le 28 juin).

Anecdotes :

Bong Joon-ho dit que Netflix lui a laissé une liberté totale quand à la création de « Okja« . Le film a été tourné comme un long-métrage de cinéma et pas pour un support spécifique. Il aimerait que le film soit le plus diffusé possible (il comprend que c’est très compliqué avec la réglementation française), il aimerait qu’il y ait une cohabitation entre le streaming et le cinéma et que Netflix et le festival de Cannes puissent trouver un terrain d’entente. Bong Joon-ho parle du film et de sa pâte par rapport à ses 5 films précédents : on y retrouve essentiellement la lutte acharnée des faibles qui n’ont pas le pouvoir. Et il ajoute enfin que la force du film c’est que c’est une histoire d’amour entre une petite fille et un animal.

okja amitie animal enfant

Tilda Swinton pense que Bong Joon-ho est avant tout un pur réalisateur, elle le considère comme un maître moderne (elle a dit qu’elle avait vu toute sa filmographie et qu’elle était fan avant qu’ ils ne se rencontrent à Cannes et tournent plus tard « Snowpiercer »)…

« Okja » a été tourné dans 3 pays : en Corée, aux Etats-Unis, et au Canada.

Et pour clore cette parenthèse « polémique Okja » je voudrais citer les 5 films coréens présentés à Cannes cette année :

J’espère de tout mon cœur que certains seront diffusés au FFCP 2017 de la rentrée prochaine !

Que pensez-vous de la polémique Netflix à Cannes ? Avez-vous déjà visionné des films coréens comme Pandora sur Netflix ? Retrouvez nos critiques ciné ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !